Nos principes et nos croyances

Nos principes se basent sur notre vision centrale : «Là où il y a désolation, il y aura restauration». Le peuple autochtone du Québec a une richesse dans sa culture et dans son histoire. Malheureusement, ils ont subis les effets pervers de l’assimilation par des individus pensant que l’identité non- autochtone en était supérieure. Ces effets néfastes de l’assimilation se transposent maintenant sur sept générations. Nos principes qui suivent tiennent compte de cette réalité :

  1. Nos programmes sont basés sur le principe d’une approche intergénérationnelle.
  2. Nous avons aussi adopté le principe du respect et de la compréhension de la culture autochtone qui sont délimités par notre principe de la guérison par la spiritualité.
  3. Le principe de la guérison par la spiritualité se base sur le fait que la société autochtone, au contraire de la société occidentale, à une emphase particulière sur la spiritualité. Elle est mise en avant plan dans bien des organismes gouvernementaux et non gouvernementale pour la guérison de l’âme auprès des peuples autochtones. Nous croyons à la guérison de l’âme humaine par la réconciliation avec Dieu par son Fils Jésus-Christ.
  4. Nos principes sont basés sur notre foi biblique qui reconnaît que le vrai retour à la spiritualité autochtone se fait par la reconnaissance de la création du monde par le seul grand créateur, Dieu. Cette conception de la fondation du monde est commune à bien des cultures autochtones. Cependant, il y a une deuxième croyance que nous ne croyons pas soit que l’humanité vient d’un monde céleste, que la terre est la mère de toute vie et que les plantes et les animaux ont un esprit qu’il faut respecter, honorer et adorer. Nous croyons que nous devons respecter la nature, mais ne pas en faire un point d’adoration. Que la terre est certes nourricière et l’homme en a été créé, mais elle n’est pas notre mère. Seul Dieu notre Créateur est notre Père Céleste. De par cette position, nous basons nos principes sur la Bible qui délimite ce qui est bien ou mal aux yeux du Divin Créateur.
  5. Le principe de la réconciliation. Nous croyons au dialogue ouvert entre autochtone et non- autochtone du Québec et d’ailleurs pour bâtir un avenir main dans la main pour les générations futurs.
  6. Le principe du leader autochtone de demain. Nous investissons dans la vie des autochtones du Québec et d’ailleurs pour voir se lever une génération de leader guéris et restaurés qui aura un impact positif sur leur société.